15 mars, 2022 Posté par: Pierre-Antoine CAISSO Dans: Actualités Commentaire: 0 Frappé: 239

Pourquoi le sommeil est-il un super pouvoir ?

Super pouvoir du sommeil lusseo

Selon Matthew Walker, professeur de neurosciences et de psychologie à l'université de Californie à Berkeley "plus votre sommeil est court, plus votre vie est courte." C’est en tout cas ce qu’il affirme preuves scientifiques à l’appui dans sa fascinante et édifiante conférence TED Le sommeil est votre super pouvoir. Même si nous avons tous connaissance de l’importance d’une bonne qualité de sommeil, nous sommes bien loin de soupçonner à quel point celui-ci est vital pour notre esprit et notre corps.

Le sommeil : un carburant pour notre cerveau

Le sommeil a un impact direct sur nos facultés d’apprentissage et notre capacité de mémorisation. Si nous savions déjà que le sommeil était bénéfique pour emmagasiner de nouvelles connaissances, il est désormais prouvé que nous avons aussi besoin de dormir pour préparer le cerveau à absorber de nouvelles informations.

Grâce à ces expérimentations, Matthew Walker et son équipe ont ainsi pu constater un déficit de 40 % dans la capacité du cerveau à créer de nouveaux souvenirs en mettant à l’épreuve un groupe de personnes après une nuit blanche. En observant l’activité cérébrale, il s’est rendu compte du rôle crucial du sommeil profond dans le processus de mémorisation, particulièrement sur le stockage à long terme.

Par conséquent, c’est donc sans surprise qu’il a établi qu’une diminution du sommeil avec l’âge contribuait au déclin de la mémoire lors du vieillissement et dans la maladie d’Alzheimer. Pour résoudre ces troubles du sommeil liés à l’âge, Matthew Walker déconseille la prise de somnifères incapable de reproduire un sommeil naturel. Ses espoirs se tournent plutôt vers une méthode de stimulation cérébrale dont le but est d’amplifier la taille des ondes cérébrales du sommeil profond. Le résultat recherché ? favoriser une meilleure qualité de sommeil pour préserver les fonctions d’apprentissage et la mémoire des patients âgés.  

Le sommeil : un allié pour le bon fon fonctionnement de notre organisme  

 

D’après Matthew Walker, le sommeil est la clé pour se maintenir en forme et limiter l’apparition de problèmes de santé. Ses recherches confirment que le manque de sommeil a un impact délétère sur :

  •  •        notre système immunitaire : dormir seulement 4 h par nuit diminue l’activité des cellules immunitaires de 70 % ;
  •  •        notre système reproductif : un homme qui dort entre 4h et 5h par nuit possède un taux de testostérone plus bas (correspondant à un sujet plus vieux de 10 ans) ;
  •  •        notre système cardio-vasculaire : statistiquement, on constate une augmentation de 24 % des crises cardiaques le lendemain du passage à l’heure d’été où nous perdons une heure de sommeil.

Il existe également un lien entre la courte durée du sommeil et le développement de certaines typologies de cancers (cancer du sein, cancer de l’intestin et de la prostate). Cette conclusion a d’ailleurs conduit l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à classer toute forme de travail de nuit comme probablement cancérogène.

Enfin, le manque de sommeil n’épargne pas non plus notre code génétique puisqu’il entraînerait la désactivation des gènes liés au système immunitaire.

 

Comment améliorer notre qualité de sommeil selon Matthew Walker ?

 

  1.    1. Évitez au maximum l’alcool et la caféine.
  2.    2. Proscrivez les siestes en journée si vous avez des difficultés à dormir la nuit.
  3.    3. Allez vous coucher et levez-vous chaque jour à la même heure même le week-end
  4.    4. Dormez au frais, idéalement 18°C.
  5.    5. Si vous n’arrivez pas à vous endormir ou que vous vous réveillez en pleine nuit, levez-vous et allez dans une autre pièce faire quelque chose de différent pour restaurer l’association lit et sommeil.

 

 

commentaires

laisse ton commentaire