Pourquoi a-t-on du mal à dormir dans un autre lit que le sien ?

Pourquoi a-t-on du mal à dormir dans un autre lit que le sien ?

On est jamais mieux que chez soi… voilà un proverbe qui prend tout son sens quand il est question de passer une bonne nuit. Avez-vous remarqué a quel point il peut être difficile de bien dormir ailleurs que dans son lit ? Comme bien souvent quand il s’agit de notre sommeil, la raison est scientifique…

Selon une récente étude menée par des scientifiques de l'université Brown dans l'Etat de Rhode Island aux USA, le coupable serait l’hémisphère gauche de notre cerveau, qui resterait en vigilance accrue pour  nous alerter en cas de danger. L’hémisphère gauche, celui de la logique et du raisonnement, démontre ainsi que le « mal dormir » n’est pas ici question de sensation ou d’instinct, mais répond bien à une logique de protection.

Pour mener leur expérience, les chercheurs ont soumis des patients en état de sommeil profond à des stimulis. Au delà de l’hémisphère gauche du cerveau qui révélait une forte activité, les patients avaient tendance à se réveiller la première nuit puis moins la seconde, démontrant ainsi un phénomène d’adaptation à un environnement nouveau.

Si cette expérience était menée sur des matelas Lusseo, on est prêts à parier qu’aucun patient ne répondrait aux stimulis, et ce quel que soit l’environnement ! D’ailleurs pourquoi ne pas installer une literie Lusseo dans votre chambre d’amis afin qu’ils dorment mieux chez vous quand dans leur propre lit ? ;-)

Posté dans 11/05/2016 Home 933