Les réseaux sociaux troublent le sommeil

Les réseaux sociaux troublent le sommeil

Une toute nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université Pittsburgh a permis de démontrer que « les jeunes adultes qui passent beaucoup de temps sur les réseaux sociaux la journée ou les consultent régulièrement dans la semaine sont plus susceptibles de souffrir de troubles du sommeil que leurs pairs qui utilisent moins les réseaux sociaux ». Explications…

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs se sont d’abord intéressé à l’intensité d’usage des réseaux sociaux sur un panel composé de 1 788 adultes américains de 19 et 32 ans. Ensuite, ils ont vérifié leur exposition aux troubles du sommeil et ont constaté que 30% en souffraient. Ils ont alors pu démontrer que les sujets qui consultaient le plus les réseaux sociaux avaient trois fois plus de chances de souffrir de troubles et que  ceux qui passaient la plus grande partie de leur journée sur les réseaux avaient deux fois plus de risques de ne pas trouver le sommeil.

Jessica Levenson, qui a dirigé cette étude, souligne le fait qu’il s’agit d’un véritable cercle vicieux car «  Les troubles du sommeil augmentent l’usage des réseaux sociaux, usage qui augmente les troubles du sommeil. Ce cycle pourrait s’avérer particulièrement problématique avec les réseaux sociaux, car certains d’entre eux impliquent une forme d’interactivité à la fois stimulante et gratifiante et, de fait, potentiellement néfaste pour le sommeil. »

Il ne nous reste plus qu’une chose à vous conseiller, suivez-nous sur nos réseaux sociaux, mais pas trop quand même ;-)

Posté dans 03/02/2016 Home 874