Ces 4 mauvaises habitudes de sommeil qui vous empêchent de maigrir

Ces 4 mauvaises habitudes de sommeil qui vous empêchent de maigrir

A l’arrivée des beaux jours, c’est toujours la même chose, on veut mincir ! L’épreuve du maillot de bain préoccupe la plupart d’entre-nous et perdre les quelques kilos accumulés durant l’hiver nous pousse à prendre de meilleures habitudes alimentaires. Seulement voila, souvent ces efforts se révèlent sans effet et on se décourage rapidement… C’est votre cas ? Ne cherchez plus, vos habitudes de sommeil sont sans doute en cause. Voici les 4 erreurs courantes qui vous empêchent de maigrir…

1) Des nuits trop courtes 

On ne le dira jamais assez, un bon sommeil est d’abord une question de temps. Et de ce côté, les chiffres ne sont pas fameux puisqu’en un siècle, nous avons perdu plus de deux heures de sommeil par nuit. Il ne faut pas s’étonner si on a jamais autant parlé de problèmes d’obésité. En effet, la privation de sommeil à des conséquences directes sur notre organisme et sa capacité à se réguler. D’abord, il provoque une altération du métabolisme glucidique qui entraîne une augmentation de la masse grasse. Ensuite, il génère une baisse de la sécrétion de leptine, hormone de la satiété, avec pour conséquence une augmentation de l’appétit.

2) Un sommeil pas assez profond

Encore une histoire de temps, mais davantage liée à son découpage qu’à sa durée. Lorsque l’on dort, on traverse plusieurs phases, plus ou moins profondes. Des nuits trop courtes ou des moments de sommeil trop hachés, nous privent des plus profondes d’entre-elles et provoque une augmentation des marqueurs inflammatoires. Vous surveillez votre alimentation mais avez l’impression de gonfler ? Regardez de ce côté-là !

3) Des horaires de coucher irréguliers

Qui n’a jamais été tenté de repousser exceptionnellement l’heure du coucher pour finir un film ou simplement par impression de ne pas être fatigué ? Voici une bien mauvaises habitude… En effet, même inhabituelle, sachez qu’une dette de sommeil de 60 à 90 minutes réduit immédiatement votre masse musculaire au profit de la masse graisseuse…

4) Des repas trop riches le soir

Après un bon diner, on ressent souvent un coup de barre qui nous laisse croire qu’un repas riche facilite l’endormissement… C’est peut-être le cas, mais sachez qu’il y a des conséquences. D’abord, cela favorise le stockage des graisses, mais en plus , la digestion d’un repas lourd perturbe votre nuit et ne contribue pas à un sommeil réparateur…

Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour avoir une ligne superbe sur la plage cet été ? Ne regardez pas seulement du côté de votre assiette ! D’autant que soyons honnêtes, de bonnes nuits dans un lit confortable sont quand même plus agréables que des repas entiers à compter la moindre calorie  ;-)

Posté dans 12/07/2017 Home, Actualités 206